Incontournable dans l'univers de l’art lié aux pièces d’époque

Afin de garantir l’authenticité et la valeur d’une pièce, Aristophil effectue une expertise au préalable. La fiabilité de l’expertise de la société repose surtout sur sa culture de l'excellence et sur un réseau élargi de professionnels réputés dans le monde. Grâce au savoir-faire de ses équipes d'experts provenant de divers horizons, l’acuité de l’expertise d’Aristophil peut couvrir un vaste champ du domaine culturel, que ce soit en sciences, en histoire, en littérature, en art... La valeur et l'authenticité d'un autographe, d'une lettre ou d'un manuscrit sont déterminées par l'expertise fournie par Aristophil qui s'appuie sur des indépendants. Cette expertise se base avant tout sur le contenu de la pièce par rapport à son milieu et à l’histoire.

Les archives d'Aristophil forment un véritable trésor


Pour le plus grand bonheur des fans de culture, de véritables trésors nationaux sont aussi discernables au sein des coffres d'Aristophil. Dans ses prestigieuses archives, l'entreprise possède notamment le testament politique de Louis XVI, le manuscrit de « La Belle et la Bête » de Jean Cocteau et « Cellulairement » de Verlaine. Aristophil sauvegarde entre autres le Manifeste du surréalisme, dans une grande catégorie de manuscrits d’André Breton. Eu égard aux empreintes profondes laissées par ce courant dans le paysage artistique, ces feuilles disposent d'une place remarquable dans l'histoire en général et se révèlent de grande valeur. La collection d'Aristophil dispose également de documents de grande valeur et inclassables tant leur impact historique, culturel et social est immense. Assuré à 12 millions d'euros par les Lloyd's, « Les 120 journées de Sodome » du Marquis de Sade représente parfaitement cette classe.

Aristophil




Aristophil : La promotion du patrimoine documentaire


Tout au long de leurs transactions, de la sélection à l’achat du manuscrit, les clients et les collectionneurs sont orientés par les professionnels d’Aristophil. En plus de cette aide permanente, les indivisaires de la société bénéficient de modalités d’achat originales. Désormais, les riches collectionneurs ne sont plus les seuls protagonistes du marché de la culture grâce au modèle économique original élaboré par la société Aristophil. L’appropriation et la possession de fragments du patrimoine culturel deviennent par conséquent envisageables avec les diverses formules présentées par la société à travers ses conventions. Aristophil se fait surtout remarquer dans le secteur culturel avec la convention « Corpus Scriptural ». Ce système propose aux épargnants, connaisseurs ou profanes, d’obtenir et de posséder en « indivision » un fragment du patrimoine culturel.

Propager sa passion aux inconditionnels et aux non-initiés


Avec son intervention au niveau de la BNF, le groupe Aristophil s'est illustré dans le mécénat. En effet, le groupe a appuyé cet établissement en vue d'obtenir l'inestimable manuscrit de la Vie de Sainte-Catherine d'Alexandrie ainsi que les fonds d’archives Foucault, respectivement en 2011 et en 2013. Présent à Hong Kong à partir de 2012, Aristophil s’implique continuellement dans la diffusion et la mise en valeur de l'héritage culturel universel pour le rendre envisageable pour les passionnés et les néophytes. Après l'Hexagone, la Belgique, la Suisse et l’Autriche, le groupe se déploie pour diffuser plus largement sa passion. L’installation d’Aristophil dans différentes zones de la terre se présente aussi comme une méthode stratégique pour la pêche aux pièces rarissimes. De cette manière, la société étend sa zone d’action et améliore sa réactivité devant une chance rare.

Aristophil : Une histoire qui débute en 90


Entre la curiosité et la satisfaction de découvrir une parcelle d’histoire puis de sa possession, Gérard Lhéritier est sans nul doute marqué par l'anecdote de la Rue Druot. L'esprit Aristophil est ainsi né pour faire profiter ce plaisir à un large public. L'aventure Aristophil se passe comme le récit d'une passion depuis sa fondation en 1990. Par ailleurs, Gérard Lhéritier est continuellement porté par sa passion pour les manuscrits et les lettres à promouvoir ce domaine auprès d'un public de plus en plus étendu. Les expressions « Art », « Histoire » et « Philologie » reflètent la philosophie à l’origine d'Aristophil, dont le nom vient de leur assemblage. Ladite philosophie intègre un réel intérêt pour l'Homme et la culture sur http://www.aristophil.com/.